28/03/2005

Jean-Claude Roussel, nouveau président de la FFA.

Depuis l'annonce de Claude Penot de son départ de la présidence de la FFA, JC Roussel était désigné comme successeur  et a été logiquement élu.
Jean-Claude Roussel s'est notamment fait connaitre par ses fonctions à la tête de la commission jeune (organisateur du Tour de France des Jeunes Pilotes,...) et de l'UR 7.
 
Cette élection a été notamment marquée par la présence de la liste Changement de Cap qui dispose désormais de 4 sièges au Comité Directeur de la fédération. La présence de cette liste a fait le plus grand bien puisque le certain "immobilisme" qui caractérisait l'action de la FFA a disparu. Pour combien de temps? L'effet "Changement de Cap" aura-t-il une influence sur l'action menée par l'équipe en place?
 
Toujours est-il que ce mandat sera celui de la survivance ou non de l'aviation légère telle qu'elle existait jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Les exigences européennes notamment, la multiplication des restrictions de vol, l'augmentation du  prix de l'heure de vol, le vieillissement de la flotte des aéro-club, etc...auront bientôt raison de cette aviation si rien n'est fait.
 
Le développement de l'ULM en est le signe le plus évident. Il est désormais possible de voler sur des machines modernes, équipées de parachutes, croisant entre 130 et 250 km/h pour une consommation (Le sans-plomb est en plus moins cher que l'av-gas) inférieure à 20 l/h pour les plus puissants. Des motorisations diesels sur ULM pointent en plus leur nez... Le mouvement ULM semble devenir celui de l'aviation légère de ce début de 21ème siècle... 
 
Bon courage et bonne chance à Jean-Claude Roussel...

19:44 Écrit par Bobcat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.